2018

Avril 2018 : José Gietka figure dans le journal « Vers l’Avenir », édition Namur du 17 avril 2018 : « Labelg’Art, rencontre d’artistes au Beffroi ».

Vendredi soir, la galerie du Beffroi vernissait Labelg’Art. Une exposition réunissant une dizaine d’artistes aux styles très divers.

Ne cherchez pas de fil conducteur à cette exposition, il n’y en a pas! Acrylique, huile, aquarelle, aérographe, collage, paysages, abstraction, figuratif, etc. Les styles, les sujets et les techniques défilent et ne se ressemblent pas. L’exposition Labelg’Art à la galerie du Beffroi propose un parcours éclectique où règnent la convivialité et le partage. Son organisateur, Jacques Thys l’a voulu comme tel et l’assume pleinement: «J’ai monté l’expo au feeling. Rien n’est comparable et c’est ce qui me plait. Le but, c’est d’offrir une visibilité aux artistes de la plateforme Labelg’Art.»

Une passion commune

Car avant d’être une exposition, Labelg’Art, c’est surtout une plateforme qui réunit divers artistes, qu’ils soient professionnels ou amateurs, autour d’une passion commune: l’art. «Au départ, je répondais à des demandes d’artistes qui cherchaient des lieux d’exposition, des conseils, etc. Et en 2003, j’ai décidé de créer une plateforme dédiée aux artistes namurois: Labelg’Art. L’objectif était surtout de leur donner un espace pour présenter leur travail tant sur la toile que dans la vie. Mais aussi de permettre des rencontres.» Aujourd’hui, la plateforme compte 65 membres venus des quatre coins de la Belgique et pas seulement. Des Français et des Luxembourgeois ont aussi rejoint l’aventure et Labelg’Art n’est plus exclusivement réservé aux Namurois. Pour participer au projet, aucune sélection n’est effectuée. Peu importe le niveau, chacun est le bienvenu: «La seule condition, c’est la volonté de partager sa passion et d’accepter tout le monde. On est tous sur un pied d’égalité.» Mais pour monter cette exposition, Jacques Thys a quand même dû opérer un choix et décidé de qui participe et qui ne participe pas. «J’ai lancé l’invitation à l’ensemble des membres. Premier inscrit, premier servi. J’ai évidemment privilégié ceux qui n’avaient pas participé aux précédentes expos.» Comme invitée d’honneur cette année, la Carolo Claire Van Maercke qui a décidé de travailler autour du thème «une vue, une ville» à l’occasion de l’événement.

Une grande famille

«C’est la sympathie du groupe qui m’a donné envie de rejoindre la plateforme. On est vraiment dans le partage, on se retrouve comme des potes. On est comme une grande famille» nous confie Claire Van Maercke. Pour le Namurois José Gietka, aquarelliste, c’est une grande première avec Labelg’Art. Et ce qui lui a plu dans le concept, c’est la bienveillance qui en émane: «On est tous logés à la même enseigne. Personne n’est supérieur ou inférieur. C’est très riche de mêler tout le monde sans faire de distinction.» Au total, l’exposition réunit 16 artistes, tous animés par l’envie de délivrer leur travail à la vue du public. Toutes les œuvres sont mises en vente à cette occasion. Labelg’Art sera accessible jusqu’au 22 avril et reviendra du 5 au 10 juin avec une nouvelle exposition.

 

Article de Maude Destray

 

Avril 2018 : José Gietka figure à la page 12 du magazine « le Vlan »du 11 avril 2018.